Projet pédagogique

Crèche Franco-Chinoise de l’AFAPE

 

I. LES MISSIONS

 

Pour respecter les statuts de l’association, la structure accueillera 50% d’enfants du quartier et 50% d’enfants d’origine asiatique afin de créer un climat d’intégration et de mélange de cultures au sein de la crèche.

 

D’autre part, une problématique des familles asiatiques est que les horaires de travail des parents ne leur permettent pas de fréquenter une structure avec des horaires traditionnels pour l’accueil des enfants de deux mois et demi à trois ans.
Pour répondre à cette mission, nous mettons en place une crèche à horaires élargis ouverte de 8 heures à 19 heures 30 du lundi au vendredi, sous forme de garde à la journée.

 

Néanmoins, pour que le temps passé dans la crèche ne soit pas préjudiciable au bon développement de l’enfant, les horaires seront aménagés sur l’année, selon le rythme de travail saisonnier des parents, de manière à ne pas dépasser 10 heures par jour, 5 jours par semaine. Les parents devront donc signer un « contrat horaires » dans lequel seront précisées les modalités ci-dessus.

 

II. LES OBJECTIFS

 

Les crèches ont pour but de permettre aux familles d’origine asiatique de sortir progressivement de leur isolement communautaire. Elles permettront aussi une intégration des familles dans la société française.

 

Pour les familles, le fait de confier leurs enfants à un personnel qualifié, dont une partie parlerait leur langue, est une source de soulagement concernant l’avenir de leurs enfants et constitue la base d’une vraie intégration.

 

Les contacts réguliers entre le personnel de la structure et les parents permettent une meilleure connaissance de leurs besoins et facilitent leur orientation.

 

La langue de communication au sein du personnel de la crèche reste bien entendu le français.

 

Cette structure innovante favorise aussi la connaissance des autres cultures présentes dans le quartier et établi ainsi un réseau de quartier.

 

Une expérience de socialisation

 

La répartition des enfants en petits groupes selon leurs capacités motrices permettra une expérience de vie en collectivité et l’apprentissage des règles de base de vie de groupe. Cette ’’socialisation’’ favorisera chez les enfants un épanouissement dans leur relation avec l’autre.

 

L’accueil dans une structure aidera à l’apprentissage précoce du français sans que l’enfant ne vive cela comme une rupture avec son environnement familial. Cette pratique du français est bien évidemment un élément clé pour sa future vie scolaire, des contacts pris avec les écoles maternelles du quartier venant compléter la préparation de la scolarité de l’enfant.

 

L’aide à la parentalité

 

Les crèches aideront les familles dans leur rôle de parents et spécialement pour les familles chinoises qui font garder leurs enfants à la semaine nuit et jour.

 

Les crèches sont des lieux ressources où les professionnels de la petite enfance restent à l’écoute et peuvent répondre aux questions ou aux inquiètudes des parents pour les accompagner au mieux, de façon personnalisé dans le développement de leur enfant.

 

III. LES MOYENS

 

Une des spécificités de la crèche est de constituer une équipe mixte d’origine asiatique et d’origine française. Une partie du personnel maîtrise les deux langues et/ou certains dialectes locaux mais la communication au sein de la crèche se fait bien évidemment en français.

 

La direction pédagogique de chaque crèche est confiée à une éducatrice de jeunes enfants et à une puéricultrice. La mise en place des orientations pédagogiques est assurée par la directrice de l’établissement en coordination avec le Président et la coordinatrice Petite Enfance de l’association.

 

Pour chaque crèche aussi, l’équipe pédagogique est constituée de personnes qualifiées, dont : des éducatrices de jeunes enfants, une infirmière, des auxiliaires de puériculture, des CAP Petite Enfance, des professionnels non diplômées d’origine asiatique, des agents techniques; et de vacataires : un médecin et une psychologue.

 

La familiarisation 

 

Dans les premiers jours de présence de l’enfant à la crèche, il est souhaitable qu’il puisse s’habituer en douceur à son nouvel environnement. Une période de familiarisation va donc être mise en place.

 

Pendant cette période, la famille sera accueillie par la même professionnelle référente. Par la suite, la référente fera le lien avec les autres membres de l’équipe.

 

L’équipe référente 

 

Chaque enfant aura un référent dans sa section parfois deux, une d’origine asiatique quand cela se justifie pour la familiarisation de l’enfant,  de manière à faciliter son intégration au sein de la crèche.

 

Le rôle de la professionnelle est de sécuriser l’enfant pour qu’il puisse aller en confiance vers d’autres membres de l’équipe pédagogique.

 

La vie de groupe 

 

Selon les crèches, les enfants sont divisés en groupes : les bébés (de deux mois et demi à treize mois environ), les moyens (de quatorze mois à deux ans environ), les grands (de deux à trois ans environ). Les groupes seront décloisonnés en fonction des envies et des évolutions des enfants.
A la crèche Bellot il y a aussi un multi-accueil accueillant 20 enfants, à temps partiel ou à temps plein,  dont la marche est assurée.

 

Le travail en petits groupes sera favorisé pour permettre une prise en charge individuelle de qualité répondant aux besoins spécifiques de chacun.

 

L’ accueil et la participations des familles 

 

Une attention particulière est accordée à l’accueil des familles, c’est à ce moment que des rapports conviviaux sont établis avec ces dernières. Pour cela, nous essayons tant faire ce peu qu’une personne parlant chinois soit présente le matin et le soir à l’arrivée des parents.

 

De plus, deux fois par an, la crèche Toudic organise des rencontres parents encadré par l’équipe pédagogique où interviendront à tour de rôle la psychologue, le médecin. Ainsi un espace convivial de discussion sera créé, où chacun pourra exprimer ses questions ou ses doutes, ou tout simplement rencontrer d’autres parents !

 

Soucieuses de respecter les pratiques culturelles des familles, les crèches pourront organiser des événements en rapport avec les fêtes rituelles importantes des populations concernées dans la crèche (adultes et enfants).

 

L’équipe des crèches restent ouvertes à toutes suggestions proposées par les parents.

 

La crèche est un lieu de ressources et d’informations pour les familles autour de la vie de quartier. Par exemple, les familles pourront être mises en contact avec des acteurs sociaux du territoire, si elles en expriment le besoin.

 

Les activités 

 

Les activités organisées dépendront des choix de l’équipe. La place du jeu étant essentielle à ces âges, l’équipe devra veiller à l’aspect ludique des activités proposées (elles ne seront jamais obligatoires).

 

L’accent sera mis sur l’ouverture aux autres cultures (musiques, livres, photos, nourritures.).

 

L’alimentation 

 

Un effort tout particulier sera consacré à l’introduction d’une alimentation variée et équilibrée qui répond aux besoins nutritionnels des enfants pour travailler, par exemple, sur les représentations chinoises qui veulent qu’un enfant, pour être en bonne santé, soit « plus que bien portant ».

 

Pour les enfants présents tard le soir, il sera proposé une collation à base de fruits et eau.

 

Le fonctionnement de l’équipe 

 

L’élaboration d’un projet d’équipe, où chacun exprimera son avis et proposera des actions en rapport avec ses responsabilités et ses goûts personnels, sera la garantie d’un fonctionnement harmonieux et cohérent entre les projets du personnel et les objectifs de l’association. Ainsi, le personnel sera valorisé et chacun apportera sa pierre à l’édifice.

 

Une fois par semaine, une réunion d’équipe sera organisée pendant la sieste des enfants.

 

Le suivi éducatif et pédagogique 

 

Nous aurons des objectifs clairement définis (quantifiables, observables, ciblés sur les enfants et leurs familles) ; des réunions d’équipe hebdomadaires, deux journées pédagogiques lors de la période creuse, des bilans annuels seront établis ; le projet sera constamment réévalué et réactualisé.

 

Un partenariat avec les structures médicales, sociales et culturelles garantira la qualité de l’accueil des enfants au sein des crèches avec plus particulièrement les P.M.I., les bibliothèques, les Mairies sous forme parfois de forum En route vers l’école maternelle, le 104, l’association Mélodie de la Seine, les CMR La musique à portée de tous.

 

Quand cela est possible, des liaisons avec des jardins d’enfants et des écoles maternelles permettront à ces familles de faciliter leur intégration dans la société française.

 

En contrepartie, ces structures locales pourront avoir une plus grande visibilité et donc une meilleure connaissance de la communauté chinoise.

 

Les partenaires : travailler en réseau

 

Nous collaborons étroitement avec les différents acteurs sociaux du quartier afin de proposer aux familles et à leurs enfants une démarche réelle d’intégration.

 

Le médecin des crèches, les centres de soins, et la P.M .I. seront nos principaux partenaires concernant la santé. Notre objectif est d’améliorer la prévention médicale des enfants et de leurs familles afin de leur ouvrir un accès aux soins élémentaires (vaccins, dépistages précoces des problèmes fonctionnels, actions préventions bucco-dentaire).

 

Nous comptons beaucoup sur un partenariat avec les écoles maternelles pour familiariser les enfants à leurs futures vies scolaires. Cet aspect du projet nous tient particulièrement à coeur car l’entrée en maternelle conditionne souvent la suite du parcours scolaire de l’enfant.

 

IV. L’EVALUATION

 

Il est important d’évaluer la bonne conduite du projet. Les critères d’évaluation retenus découleront par exemple d’entretiens auprès du personnel, de questionnaires remis aux familles, des relations avec les partenaires du quartier. Ces derniers permettront d’apprécier la pertinence pédagogique de la crèche.

 

Le suivi administratif et la réglementation en vigueur

 

Des rapports réguliers avec les institutions de tutelles comme la C.A.F. ou la D.F.P.E et plus particulièrement le Bureau des Partenariats nous permettront d’évaluer au mieux notre action et son évolution souhaitable.